Tsagaan sar - Nouvel An lunaire

Tsagaan Sar -Nouvel an
Un certain nombre d'autres pays de l'est et d'Asie centrale et la Mongolie ont suivi le calendrier lunaire avec son cycle de 12 année animaux depuis l'antiquité. La nouvelle année selon le calendrier Oriental en Mongolie s'appelle Tsagaan Tsar, qui se traduit par « Mois blanc ». Il y a beaucoup d'opinions sur l'origine de ce nom. L'une est que les Mongols croient blanc symbolise la pureté, de bonheur et de l'abondance des produits laitiers. La date de Tsagaan Tsar, selon les phases de la lune, tombe n'importe où entre fin janvier et début mars. Tsagaan Tsar est un anniversaire pour tous les Mongols.
Les familles mongoles commencent les préparatifs pour les vacances presque un mois à l'avance. Tout d'abord, il y a une tradition de préparer beaucoup de cadeaux et de l'alimentation, en d'autres termes d'avoir ses mains pleines. Aussi  il doivent  être nettoyés la maison.  Chaque famille mongol rend au moins une centaine de buuz et bansh /raviolis/. Mongols comme saluer la nouvelle année en toutes choses nouvelles. Donc les femmes coudre deel /l`habit traditionel/nouvelle pour toute la famille. Selon la coutume, les Mongols tuent un mouton, le plus gros du troupeau. Puis le bas du dos avec la queue est bouilli et servi sur la table pour les vacances ensemble.
Tsagaan  sar symbolise la richesse et la prospérité de la famille. La veille du nouvel an en Mongolie est appelée Bituun – le dernier dîner de l'année. Dès midi, la famille commence à mettre en place la table. Il doit y avoir plusieurs plats ; un plat à l'arrière de la bouillie de mouton, un plat avec ul boov (pain traditionnel biscuit), un plat avec les berees (riz cuit avec du beurre, sucre et raisins secs) et le plat avec des produits laitiers traditionnels : aaruul, crème, etc. de byaslag (fromage non salé),
On doit manger tous les plats traditionnels de ce soir-là ; bouilli de mouton et de bœuf, d'une grande variété de produits laitiers, buuz et dessert. Certaines familles ont la tradition de placer les pièces de monnaie à l'intérieur de la banshes. Celui qui mord dans le bansh avec les pièces de monnaie aura bonne chance. À la fin de la soirée, l'estomac de chacun est pleinement satisfait.
Le lendemain matin, tout le monde se lève très tôt selon la tradition (environ à 6-7 heures ). Ce matin, il y a beaucoup de coutumes à suivre. Le premier est pour saluer le soleil ; tout le monde regarde le soleil se lever. En second lieu, afin d'avoir la bonne santé et bonheur pour la nouvelle année, chaque individu doit prendre « leurs premiers pas de l'année ». Tout le monde prend des mesures dans une direction précise. La direction dépend de quelle année calendrier lunaire est né à. Par exemple, une personne qui est née dans l'année de la souris doit prendre les premières mesures vers le nord au premier jour de l'année du singe.
L'année suivante la direction sera différente. Après les mesures poing, tous les membres de la famille réintégrer leur maison. À ce stade, les salutations traditionnelles de Tsagaan Sar commencent. Tout d'abord, le plus ancien membre de la famille est accueilli. Ils sont assis sur le côté nord de la ger – le côté plus respecté de la GER /yourte/. Le prochain membre de la famille plus ancien est le premier à saluer. Ce membre transporte le hadag - une belle pièce de soie bleue – sur leurs bras. Une coupe remplie de lait est placée dans la main droite sur la soie. Cette personne accueille le plus ancien membre de la famille en disant « Tsar shinedee samy shinelj bna uu? » et puis donne la soie et le lait pour eux. Le plus jeune personne  a sa ou ses paumes vers le haut et saisit le plus ses coudes. Les personnes plus âgés ont paumes face vers le bas, et les bras sont au-dessus de la plus jeune. Alors que cela se produit, les deux un autre baiser sur chaque joue. (Ce baiser, un baiser, est pas exactement l'attouchement de ses joues).
Ce jour-là, tous les membres de la famille montrent leur respect et l'amour à travers ce message de bienvenue. Après le second membre le plus âgé a fini le message d'accueil, un membre de la famille salue le doyen d'âge. Ensuite, ils continuent à se saluent et donner des cadeaux.
Après les salutations, l'aliment est placé sur la table et le manger et boire commence une fois de plus. Les boissons se composent d'airag et vodka. La boisson plus favorisée pendant cette fête est le thé au lait Mongol. La femme qui est continuellement à la tête de la maison cuit, dessert et nettoie tous les jours. Aident à ses enfants avec tout le travail. À ce stade, les invités commencent à arriver et continuer tout au long de la journée. Les salutations continuent ainsi que le cadeaux. Les salutations de conversation avec les invités sont un peu différentes. Généralement, les questions sont posées sur le bétail : comment ils ont survécu pendant l'hiver, s'ils sont sains, etc..